• Eduardo Gallardo

Essayez les "fromages" de cajou


Si comme moi vous raffolez des fromages de toutes sortes, mais que vous souhaitez lever le pied sur les produits laitiers (sans pour autant les supprimer), essayez les étonnants fromages de cajou.


Ce qu'il vous faut pour réaliser la recette d'un "fromage" de type "ail et fines herbes":

  • 100g de noix de cajou non grillées et non salées

  • 2g d'agar agar

  • 25cl d'eau faiblement minéralisée

  • 2 pincées de fleur de sel (en option, 2 tours de moulin à poivre)

  • 1 cuillère à soupe de ciboulette fraîche ciselée (ou autre herbe aromatique, de type thym, serpolet, origan, basilic)

  • 1 gousse d'ail pressée OU 1 petite échalote finement coupée


1) Faites tremper les noix de cajou une nuit dans un bol avec de l'eau pure. Le lendemain matin vous constaterez qu'elles auront gonflé. Rincez-les et égouttez les soigneusement.

A condition que vos noix de cajou soient crues, cette phase de trempage permet de lever la dormance du fruit (par l'activation des enzymes naturellement présents) et améliorer la biodisponibilité des vitamines et minéraux.

2) Dans une casserole, délayez l'agar agar avec l'eau et faites frémir doucement 1 à 2 minutes sur feu doux.

3) Versez ce mélange dans un mixeur avec les noix de cajou et le sel. Rajoutez la gousse d'ail pressée OU l'échalote.

4) Mixez jusqu'à obtenir une crème épaisse.

5) Choisissez le moule que vous souhaitez utiliser pour former votre fromage (personnellement j'utilise une terrine). Badigeonnez le fond de votre moule avec de l'huile d'olive et la ciboulette ciselée (ou autre(s) aromates).

6) Remplissez votre ou vos moules avec la préparation, et laissez reposer une nuit au réfrigérateur.


Vous pouvez bien-sûr laisser parler votre imagination et créativité en modifiant ou ajoutant des aromates, des épices... et également apporter de la couleur en ajoutant du curcuma ou du paprika.


Et voilà le résultat :)

Dégustez avec un verre de bon vin rouge issue d'une culture en biodynamie (avec modération, bien sûr!)

Intérêts nutritionnels de la noix de cajou


La noix de cajou est le fruit d'un arbre appelé anacardier ou pommier-cajou, originaire d'Amérique tropicale.

Comme la plupart des fruits à coque et oléagineux, elle est majoritairement constituée de lipides, c'est-à-dire de graisses, mais mono-insaturées (omégas 9, protecteurs du système cardio-vasculaire).

Elle contient également des phytostérols (lipides végétaux qui ont une structure très proche du cholestérol) qui participent à l'équilibre lipidique.


Quels sont les principaux micronutriments présents dans la noix de cajou (par ordre décroissant dans la composition moyenne constatée):

  • Phosphore (formation et maintien de la santé des os et des dents, croissance et régénérescence des tissus, équilibre acido-basique, intégrité des membranes cellulaires...

  • Magnésium (développement osseux, construction des protéines, processus enzymatiques, contraction musculaire, santé dentaire, fonctionnement du système immunitaire, métabolisme énergétique, transmission de l’influx nerveux...)

  • Fer (transport de l’oxygène et la formation des globules rouges, renouvellement des cellules, fabrication d’hormones et neurotransmetteurs...)

  • Cuivre (constituant de plusieurs enzymes, formation de l’hémoglobine et du collagène, régulation du stress oxydatif et des processus inflammatoires...)

  • Zinc (réactions immunitaires, fabrication du matériel génétique, cicatrisation des plaies, développement du foetus, synthèse des hormones sexuelles et thyroïdiennes, fabrication/mise en réserve et libération de l’insuline...)

  • Vitamine B5 (métabolisme énergétique, fonctions mémorielles, synthèse des hormones stéroïdiennes et de certains neurotransmetteurs...)

  • Vitamine B2 (métabolisme énergétique, croissance et réparation des tissus, production d'hormones, formation des globules rouges...)

  • Vitamine B1 (métabolisme glucidique, transmission de l'influx nerveux, croissance...)


Comme pour tout autre aliment, à consommer modérément et en conscience. Prudence notamment si vous avez un terrain favorable à la formation de calculs urinaires, car les noix de cajou contiennent des oxalates (comme l'oseille, les épinards, le thé vert matcha...).


Naturellement vôtre,

Eduardo Gallardo

Naturopathe

Vitalità ad Aequilibrium - La Force Vitale à l''Equilibre