• Eduardo Gallardo

L'importance de maintenir un bon capital enzymatique


Les enzymes sont des éléments produits par la cellule vivante.

Dans tous les processus métaboliques (digestion, immunité, respiration cellulaire…), les enzymes sont indispensables. Ces enzymes fonctionnent d'une façon optimale dans un milieu avec un pH précis, d’où l’importance de veiller à un bon équilibre acido-basique de l’organisme. En outre, la synthèse et l’activité des enzymes dépendent d’un apport suffisant en cofacteurs enzymatiques: vitamines, minéraux et oligo-éléments.

La réserve enzymatique est déterminée à la naissance, diminue avec l'âge et suite à un apport insuffisant. Si l'alimentation n'apporte pas les enzymes nécessaires, le système digestif est obligé de produire suffisamment d'enzymes pour accomplir sa tâche, ce qui mène à un épuisement de la force vitale.


En cas de moindre activité enzymatique, les substances alimentaires et toxines ne seront pas suffisamment dégradées et leurs produits intermédiaires risquent de s’accumuler dans l’organisme (notamment des acides) et causer une acidose tissulaire. Pour neutraliser ces acides, l'organisme utilisera ses réserves en minéraux (dents, os, cheveux, peau, muscles) entraînant une déminéralisation, causant des maladies dégénératives, de la fatigue et une perte de résistance.



Des déficiences enzymatiques peuvent entraîner :

- une mauvaise cicatrisation et un risque accru d'hémorragies

- des douleurs de longue durée en cas de blessures, des blessures sportives plus fréquentes

- une formation accrue d'oedèmes

- un risque accru de thrombose

- des inflammations récidivantes

- des maux chroniques et des maladies dégénératives

- un vieillissement prématuré…


L'origine des carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments (essentiels aux enzymes) :

- carence d'apports : une alimentation raffinée et traitée industriellement, trop cuite

- malabsorption : perturbation de la flore intestinale

- présence de métaux lourds qui font concurrence aux oligo-éléments nécessaires aux enzymes

- pertes urinaires : déminéralisation

- pollution : toxiques, pesticides

- excès de conservateurs dans l’alimentation

- augmentation des besoins : stress, sport intensif, convalescence, femmes enceintes…

La détérioration des aliments par la préparation (en cuisine ou d'une façon industrielle) produit une alimentation sans ou pauvre en enzymes.


En outre, l'organisme « perd » constamment des enzymes :

- par la transpiration, l'urine, les selles

- par la production de sucs digestifs

- par l’exposition excessive à des radicaux libres (excès de soleil, écran d’ordinateur, tabac…)

- par la fièvre

- lors d'efforts physiques intenses

- en présence d'un terrain trop acide

- dans certaines maladies chroniques (psoriasis, dermatite, cirrhose, hépatite…) et aiguës.


Comment maintenir le niveau enzymatique?


Les aliments crus contiennent tous les enzymes présents dans la plante : en ingérant tels quels (sans transformation), l'organisme doit synthétiser moins d’enzymes (l'effort digestif sera donc moins important, et la force vitale épargnée en grande partie).

Une mastication correcte (« mâcher les solides jusqu’à ce qu’ils deviennent liquides, et les liquides comme s’ils étaient des solides ») et une bonne insalivation des aliments favorisent en outre:

- un meilleur transit

- une digestion sans aide enzymatique accrue de l’organisme


Stimuler la synthèse des enzymes avec une alimentation riche en:

- antioxydants

- complexe des vitamines du groupe B

- minéraux et oligo-éléments

... soit autant de nutriments présents dans les aliments non transformés et vivants!


NB: attention, bien que le cru soit indispensable à chacun (pour ses apports en nutriments vitalisants), la quantité de cru consommé au quotidien dépendra de votre profil métabolique. Une consultation chez un(e) naturopathe vous permettra d'établir votre bilan de vitalité et d'ajuster les apports de cru dans votre alimentation.


Et pour vous aider à intégrer ou augmenter la part de cru dans votre alimentation, n'hésitez pas à consulter la recette "Velouté froid de légumes d'été", dans la rubrique "recettes".


Naturellement vôtre,

Eduardo GALLARDO

Naturopathe

Vitalità ad Aequilibrium - La Force Vitale à l'Equilibre